Accueil Actualité. Gilets jaunes à Marseille des manifestants dénoncent la menace d’une contravention.

Gilets jaunes à Marseille des manifestants dénoncent la menace d’une contravention.

0
0
21

Vidéos. Gilets jaunes : à Montpellier, un automobiliste fonce sur les manifestants, quatre blessés

 

À Marseille, des manifestants dénoncent la menace d’une contravention, allant de 1500 à 3000 euros, par les forces de l’ordre.

En effet l’information qui enflamme les réseaux sociaux émane du coordinateur des «gilets jaunes» de la Côte Bleue, le littoral à l’ouest de Marseille. Thierry Dechaume, qui n’a pas la réputation d’un agité, affirme avoir reçu la visite d’un lieutenant de gendarmerie alors qu’il occupait pacifiquement un rond-point de la commune du Rove.

«Le gendarme m’a informé que l’article R116/2 du Code de la voirie routière stipule qu’il est interdit d’occuper sans autorisation préalable le domaine public routier ou ses dépendances, rapporte-t-il. Que nous risquions en conséquence une amende de 5e classe», allant de 1500 à 3000 euros. La discussion avec le gendarme s’est arrêtée là car Thierry Dechaume et les quatre «gilets jaunes» qui occupaient le rond-point ont préféré quitter leur bivouac de fortune. «Le rond-point reste le seul endroit permettant de rendre visible notre mouvement!, s’indigne-t-il. Le gouvernement a donné pour consigne de nous criminaliser et de nous judiciariser individuellement. C’est une manière de faire taire les “gilets jaunes”. Ça, personne ne le dit, ça ne se sait pas!» ( Lire l’article lefigaro.fr )

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans Actualité.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

«Gilets jaunes»: Le vrai du faux sur les droits des manifestants.

Des « gilets jaunes » à Toulouse, le 29 décembre 2019. — Fred Scheiber/SIPA Depuis le débu…